Onefootball
Jibril Diop

🚹Duel palpitant entre l’Allemagne et l’Argentine


L’Argentine, dĂ©pourvue de Lionel Messi, Ă©tait allĂ©e dĂ©fier l’Allemagne au Signal Iduna Park. Ce match classique entre deux poids lourds du football mondial a rĂ©pondu aux promesses et lance la trĂȘve internationale avec allant.

Germany-v-Argentina-International-Friendly-1570654035.jpg

Les Allemands ont dĂ©bloquĂ© leur compteur dĂšs le quart d’heure de  jeu grĂące à l’homme en forme du moment, Serge Gnabry (1-0). Un but plein de conviction qui confirme sa bonne dynamique en club. 

Une demi-douzaine de minutes aprĂšs cette ouverture du score, les locaux ont aggravĂ© la marque grĂące Ă  l’autre star montante du football germanique, Kai Havertz (2-0). LĂ  encore, une finition pleine de sang-froid au cƓur d’une dĂ©fense argentine aux abois.

Les Allemands pensaient ensuite pouvoir gĂ©rer ce score en imprimant un faux rythme, mais c’Ă©tait sans compter sur la fameuse grinta sud-amĂ©ricaine.

L’Albiceleste a progressivement sorti les crocs, au point de rĂ©duire la marque Ă  l’heure de jeu, sur un coup de tĂȘte de Marcos Acuña (1-2).

Au fil des minutes, les locaux Ă©taient de plus en plus acculĂ©s en dĂ©fense. À cinq minutes de la fin du temps rĂšglementaire, les Sud-AmĂ©ricains ont donc logiquement recollĂ© au score grĂące Ă  l’ex-Marseillais et nĂ©o-SĂ©villan, Lucas Ocampos (2-2).

Le public du Signal Iduna Park ne verra plus les filets trembler. Il se contentera de ces quatre buts en attendant la prochaine sortie de la Mannschaft contre l’Estonie (dimanche). 

Marc-AndrĂ© Ter Stegen est potentiellement le grand perdant de la soirĂ©e. MĂȘme si les buts encaissĂ©s ne lui sont pas forcĂ©ment imputables, il a perdu sa clean sheet et peut-ĂȘtre mĂȘme sa bataille psychologique avec Manuel Neuer.