Onefootball
Romain Welter

A Marseille, le goût de la victoire se fait rare


C’est sans doute la défaite de trop. Grâce au match en retard à jouer face à Bordeaux, les Marseillais espéraient encore se replacer rapidement aux abords du trio de tête.

Mais l’OM a logiquement perdu en Champagne face à une formation qui a démontré plus d’envie, de talent et de solidarité. Au-delà des trois points, ce sont les illusions européennes des Olympiens qui ont pris du plomb dans l’aile hier soir.

Si les supporters marseillais sont légitimement déçus par la nouvelle prestation insipide des leurs, beaucoup commencent à être résignés, lassés par les matches de l’équipe et les discours de Rudi Garcia.

FBL-FRA-LIGUE1-1549181481.jpg

Il faut dire que l’OM est actuellement dans un long tunnel avec peu de lumière. Depuis le 25 octobre, les Olympiens n’ont remporté que 3 rencontres : face à Dijon, Amiens et Caen, soit trois candidats à la relégation.

Dans ce laps de temps, l’OM a perdu 10 fois et s’est fait éliminer de trois compétitions.

Alors qu’une campagne médiatique voulait faire croire que l’unité était restaurée autour et au sein de l’équipe première de Marseille, ce résultat à Reims a déjà laissé transparaître dans les actes des joueurs, les discours de certains « leaders » et les slogans des supporters que tout était feint.

La fin de saison risque d’être très longue à la Commanderie.