Onefootball
Pierre Germain

Jean-Michel Aulas remonté contre la LFP


Jean-Michel Aulas en veut à la LFP concernant la programmation de la 37e journée de Ligue 1.

La Ligue a en effet pris la décision de maintenir l’avant-dernière journée de championnat le samedi 18 mai à 21h00. Un choix qui n’arrange pas le président de l’OL, puisque la finale de la Ligue des Champions féminine entre l’OL et Barcelone se tient également ce jour-là.

Une situation qui empêche les supporters d’assister aux deux rencontres, l’une se déroulant à Lyon, et l’autre à Budapest.

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-LYON-1557513505.jpg

« Il y a une grande déception de voir que la présidente de la LFP et son directeur général n’aient pas tenu à décaler cette journée au dimanche. Pour l’OL, qui joue cette finale, nous devons faire un choix en terme de dirigeants et de supporters entre la rencontre face à Caen, qui peut être qualificative pour l’Europe, Ligue des Champions ou Ligue Europa, et le fait d’aller soutenir notre équipe qui dispute la finale de la Ligue des champions dames. C’est une anomalie qui montre que le niveau de conscience pour la parité féminine n’est pas aussi élevé qu’on le dit. »

Et de conclure :   »Il faut toujours mettre en harmonie la pensée et les actes. On peut dire que l’on respecte le football féminin mais, dans ce cas-là, on se devait de décaler la journée de Ligue 1 au dimanche par respect pour les deux équipes qui joueront à Budapest et celui des supporters de l’OL », ajouté Jean-Michel Aulas qui devra lui-même faire un choix. Je ne sais pas encore où je me rendrai. C’est un dilemme très intense.