Onefootball
Romain Welter

Le débat : le PSG doit-il sacrifier Cavani pour Mbappé ?


Comme chaque semaine, Onefootball répond à une question d’actualité. Aujourd’hui, retour sur les déclarations de Mbappé.


François-Miguel Boudet

FBL-EUR-C1-PSG-MAN-UTD-1558513205.jpg

Pour bâtir une grande équipe capable de remporter la Ligue des Champions, il faut un effectif conséquent. Tuchel s’en est suffisamment plaint, à raison. Ensuite, tout dépend de la répartition des rôles.

Sacrifier Cavani, ce serait sanctionner l’implication d’un joueur qui a toujours pensé à l’équipe en premier et qui a su se faire apprécier des supporters alors que c’était loin d’être gagné.

Il a attendu le départ d’Ibrahimovic pour devenir le 9 attitré, sans déclaration tapageuse. Il a gagné sa place et mérité sa place sur le terrain, le PSG ferait une erreur en l’écartant purement et simplement sur autre chose que des critères sportifs.


Pierre Germain

La déclaration de Mbappé à l’occasion de la cérémonie des trophées UNFP a fait grand bruit. Elle pouvait être interprétée comme un souhait de repositionnement tactique dans l’axe qui se ferait forcément aux dépens de Cavani, moins polyvalent que le joueur français. Mais cette option n’est en aucun cas la solution pour le PSG, qui aura besoin de ses deux attaquants pour atteindre ses objectifs l’an prochain.

FBL-FRA-LIGUE1-PSG-DIJON-1558547764.jpg

Le communiqué du club va dans ce sens lorsqu’il évoque une situation où « chaque acteur majeur devra prendre toute sa part en oeuvrant pour le collectif ». Et le clan Mbappé a de son côté levé toute ambiguïté sur la lecture à avoir de ces propos en rappelant le « respect mutuel » que se vouent les deux joueurs.

Sacrifier Cavani pour Mbappé ne serait clairement pas bénéfique pour le PSG, qui doit s’attacher à optimiser la relation entre ses deux attaquants de classe mondiale s’il veut mener à bien sa quête de gloire européenne.


Romain Welter

FBL-FRA-LIGUE1-ANGERS-PSG-1558507817.jpg

Absolument pas ! Le PSG ne doit pas vendre le meilleur buteur de son histoire pour mettre Mbappé dans le fauteuil de numéro 9. Les deux attaquants sont totalement complémentaires et peuvent très bien évoluer ensemble sur le front de l’attaque.

De plus, cela permettrait de mettre Neymar dans sa position préférentielle de numéro 10. Le seul hic de ce système ? Il serait difficile de trouver une place pour Di Maria, auteur d’une superbe saison.

Il n’est pas encore temps de laisser partir Cavani. De plus, Mbappé a toujours été meilleur avec un autre avant-centre à ses côtés (Falcao, Giroud).