đź“˝Les 10 plus beaux buts de Juventus-Inter Milan

Onefootball Nicolas Basse

Dix joyaux.


C’est l’une des affiches du weekend. Vendredi soir, la Juventus accueillera l’Inter Milan pour un duel au sommet en Serie A.

Pour combler l’attente de cette Ă©norme opposition, voici dix des plus beaux buts marquĂ©s lors du Derby d’Italie.


  • 2014 – Stephan Lichtsteiner

Vous ne vous attendiez pas Ă  voir le Suisse dans ce classement ? Et pourtant, il est bien lĂ , servi par un Andrea Pirlo au sommet.

  • 2013 – Julio Cruz

Un énorme coup-franc dans la lucarne opposée de Buffon expédié par le grand Argentin. Un régal.

  • 1997 – Zinedine Zidane

ContrĂ´le Ă  l’extĂ©rieur de la surface, frappe enchainĂ©e du gauche. Zidane n’aurait pas pu mieux choisir son moment pour inscrire son premier but avec la Vieille Dame.

  • 2016 – Leonardo Bonucci

Une reprise de volĂ©e parfaite de la part du dĂ©fenseur de la Juventus, formĂ© Ă  l’Inter. Mais que dire de la superbe remise de Danilo D’Ambrosio ?

  • 2001 – Filippo Inzaghi

Un contrĂ´le orientĂ©, un pointu qui rebondit et trompe le gardien… Du Inzaghi dans le texte, avec une belle cĂ©lĂ©bration d’Ancelotti en prime.

  • 2005 – Juan Sebastian Veron

Dans un classement dédié aux plus beaux buts, il est surprenant de retrouver le grand Adriano à la passe. Mais il fallait récompenser son travail dos au but face à Cannavaro et la finition impeccable de Veron.

  • 2005 – Pavel Nedved

20 mètres Ă  l’entrĂ©e de la surface, plutĂ´t dans l’axe, et lucarne. Del Piero ? Non, Nedved. Car si le Tchèque Ă©tait capable de folles courses, il avait Ă©galement un talent certain sur coup de pied arrĂŞtĂ©.

  • 2009 – Claudio Marchisio

Oui, certains l’ont peut-ĂŞtre oubliĂ©, mais Ciro Ferrara a Ă©tĂ© l’entraineur de la Juventus de Turin. Et Claudio Marchisio Ă©tait capable d’enchainer un double contact et un piquĂ© du gauche en pleine surface.

  • 2017 – Juan Cuadrado

En cas de doute, mieux vaut toujours envoyer une sacoche. Proverbe Colombien.

  • 2008 – Mario Balotelli

D’abord, une petite pensĂ©e pour le pauvre Alessandro Birindelli, mis Ă  terre d’un simple coup d’Ă©paule. Ensuite, l’admiration devant cet enchainement contrĂ´le dos au but et volĂ©e supersonique en pivot.