Onefootball
Pierre Germain

Les Spurs en demies au terme d’un match épique


Dans un match au scénario haletant, les Spurs ont décroché leur qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions.


Début de match historique à l’Etihad Stadium dans le quart de finale retour opposant Manchester City à Tottenham. Jamais une rencontre de Ligue des Champions n’avait été aussi riche en buts dans l’histoire de la compétition. Après l’ouverture du score de Sterling, Tottenham reprend l’avantage grâce à un doublé de Son. Mais City égalise grâce à Bernardo Silva.

4 buts après seulement 11 minutes, du jamais vu en C1.

Manchester-City-v-Tottenham-Hotspur-UEFA-Champions-League-Quarter-Final-Second-Leg-1555533855.jpg

Sterling redonne ensuite l’avantage à l’équipe mancunienne à la 21e minute de jeu, à la conclusion de 20 minutes totalement ahurissantes.

Malgré la domination des Cityzens dans la deuxième moitié du premier acte, les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score, qui qualifie provisoirement les Spurs, qui ont perdu Sissoko sur blessure 5 minutes avant la pause.


Les protégés de Guardiola ne mettent pas longtemps à se montrer dangereux en deuxième mi-temps et il faut une parade magnifique de Lloris pour empêcher Sterling d’inscrire le quatrième but de son équipe (50e). Le portier français est de nouveau déterminant sur une enroulée de De Bruyne qui prenait la direction de la lucarne (54e).

Mais il ne fait que retarder l’échéance.

Juste avant l’heure de jeu, 1 minute après une énorme parade d’Ederson sur Llorente, il doit s’incliner sur une frappe surpuissante d’Agüero, parfaitement servi par De Bruyne dans la surface.

FBL-EUR-C1-MAN-CITY-TOTTENHAM-1555534644.jpg

Un but qui envoie provisoirement Manchester City en demi-finale.

Mais ce match déjà riche en rebondissements n’en finit plus de surprendre, puisque Llorente marque le but du 4-3, synonyme de qualification pour les Spurs, à un quart d’heure du terme.

Dans une fin de match irrespirable, Sterling pense délivrer les siens dans les arrêts de jeu, mais son but est finalement refusé pour une position de hors-jeu révélée grâce au VAR. Les Spurs décrochent leur qualification pour le dernier carré pour la deuxième fois de leur histoire, la première depuis 1962, au terme d’une rencontre au suspense insoutenable.