Onefootball
Nicolas Basse

📽Manchester United face aux clubs français


Les Red Devils aiment affronter les Ă©quipes de l’Hexagone. En vingt-huit rencontres, seize victoires et seulement deux dĂ©faites. C’est peu. Retour sur les trois matches qui ont fait le sel de ces confrontations, avant que le PSG n’affronte Manchester pour la première fois de son histoire.

1998 – Manchester United – Monaco (1-1)

Un des plus grands exploits de la PrincipautĂ©. En quarts de finale de la Ligue des Champions face Ă  la terrible Ă©quipe d’Alex Ferguson, celle de Tigana s’en sort avec un 0-0 Ă  Monaco.

Pour le retour, David Trezeguet inscrit le but Ă  l’extĂ©rieur importantissime d’une frappe incroyable chronomĂ©trĂ©e Ă  154 km/h Ă  Old Trafford. Si Solskjaer remet les deux clubs Ă  Ă©galitĂ©, l’ASM se qualifie pour les demies oĂą elle sera Ă©liminĂ©e par la Juventus.

2005 – Lille – Manchester United (1-0)

Manchester-Uniteds-Dutch-striker-Ruud-V-1549879549.jpg

ChalmĂ©, Tavlaridis, Tafforeau, Bodmer, Dernis, Makoun, Moussilou, Cabaye, Odemwingie… Qu’elle sent bon le milieu des annĂ©es 2000 cette Ă©quipe de Lille menĂ©e par Claude Puel.

Le 2 novembre 2005, dans un Stade de France quasiment plein pour ce match de phase de groupe, les Dogues l’emportent 1-0 face Ă  un Manchester United en pleine tourmente, grâce Ă  Acimovic. Les Red Devils, qui alignent pourtant Rooney, Van Nistelrooy, Cristiano Ronaldo ou encore Rio Ferdinand termineront derniers de leur poule.

Lille terminera 3e et sera éliminé de la Coupe UEFA en 8e de finale par le FC Séville.

2007 – Lille – Manchester United (0-1)

Manchesters-Brotish-forward-Ryan-Giggs-1549879638.jpg

Un an et demi plus tard, les deux Ă©quipes se retrouvent en huitième de finale de la LDC. Ă€ l’aller, les joueurs de Ferguson se rendent encore au Stade de France pour une revanche.

Dans une rencontre hachĂ©e oĂą les Dogues pensent arracher le nul 0-0, MU obtient un coup-franc Ă  la 83e minute. Et alors que Sylva place son mur, Giggs tire rapidement le coup de pied arrĂŞtĂ©. MalgrĂ© l’incomprĂ©hension des lillois, l’arbitre accordera le but (Ă  partir de 1:10).

Au retour, défaite sur le même score pour les hommes de Puel, qui couleront en Ligue 1 avec une triste 10e place.