Onefootball
Nicolas Basse

Mandanda : « Je ne suis pas performant comme je devrais »


Le gardien et Rudi Garcia ont fait face à la presse, à la veille de la réception de Strasbourg en Coupe de la Ligue.

Steve Mandanda a ouvert le bal. Sur la situation actuelle : « En ce moment, on n’est pas dans la meilleure période. Mais c’est une autre compétition qui débute, c’est un objectif qu’on veut aller chercher. C’est important d’aller chercher un trophée. Il y a pas mal de problèmes en ce moment, on est plusieurs joueurs dans l’équipe qui ne sont pas niveau qu’on devrait être. On est conscients ça. »

Sur sa mauvaise phase : « Je ne suis pas performant comme je devrais. Je ne peux pas être souriant quand j’encaisse des buts. Maintenant, je suis très heureux ici, j’ai confiance de tous, mais j’aimerais qu’on enchaine des résultats positifs et qu’on soit plus sereins. Je n’ai pas attendu de lire certaines critiques pour travailler. Je bosse physiquement et mentalement pour retrouver un très bon niveau. »

De la concurrence à venir ? « La rumeur sur Lecomte ? Oui j’ai lu ça. Il y a des dirigeants pour ça. Après, forcément, cette question va se poser, le club n’appartient à personne, on n’est que de passage. Mais moi je sens beaucoup de confiance au sein du club. »

FBL-FRA-LIGUE-1-MARSEILLE-PSG-1545149184.jpg

Rudi Garcia lui a succédé. Et il a commencé de manière assez ronchon. Interrogé sur le gardien titularisé face à Strasbourg : « Qui va jouer dans les buts ? Je n’ai pas envie de vous le dire. Ce n’est pas vraiment intéressant. »

Concernant les absents, après une petite blague sur la forme de Thauvin : « Sertic et Rocchia ne seront pas là demain, le reste ça sera bon. »

Du mouvement à venir cet hiver ? « Ce n’est vraiment pas le moment de parler ça. Il faut gagner avec le groupe que j’ai demain. Andoni travaille aussi. Si il y a des joueurs qui arrivent en janvier, tant mieux. Si non, on fera avec. »

FBL-EUR-C3-SALZBURG-MARSEILLE-PRESSER-1545149222.jpg

Comment aborder la Coupe de la Ligue ? « Moi je fais mon travail. Il n’y a que ça à faire. La Coupe de la Ligue c’est le chemin le plus court pour remporter un trophée. À nous de faire revenir nos supporters au Vélodrome, comme on l’a fait l’année dernière. (…) Moi ce qui compte, c’est de mettre la meilleure équipe demain et de gagner. Le métier c’est comme ça, on sait qu’on a raison que quand on gagne, sinon on a toujours tort. Même si on joue bien. »