Onefootball
Bruna Fernandez

Nîmes ironise sur le penalty annulé de Sarr


Les Nîmois semblent ne pas avoir accepté le résultat face à l’OM (2-1). Alors que l’arbitre avait sifflé un penalty pour une main de Bouna Sarr dans les derniers instants de jeu, il est revenu sur sa décision grâce au VAR.

Sur Twitter, un supporter marseillais a chambré les Crocodiles ce dimanche, qui n’ont pas manqué de répondant.

« Coucou Nîmes, pensez vous que votre défaite et les inscriptions ‘même pas peur’ et ‘c’est celui qui dit qui l’est’ dans le tunnel, ont un lien ? »

« On a tremblé comme vous quand vous n’avez pas entendu que Bouna Sarr avait crié ‘goal volant' », répond le community manager du club.

En conférence de presse d’après match, Bernard Blaquart avait déjà pesté contre la décision de l’arbitre.

« Apparement il y a une petite faute, très légère. Il y a 15 jours on nous a dit à partir du moment où l’erreur de l’arbitre n’est pas flagrante on revient pas dessus », a-t-il lancé.

« Là l’erreur n’est pas flagrante mais on revient dessus, et il y 15 jours l’inverse se passait contre nous. La faute n’était pas assez grosse mais là elle l’est. Bon ça fait partie du jeu… »